Mémoires cellulaires

En deux mots ...

Nous sommes fait d’Énergie.
Toutes nos cellules ont un passé plus ou moins douloureux, plus ou moins accepté ….


Aussi incroyable que cela puisse paraître, tout ce que vous vivez est fidèlement enregistré dans vos cellules : ce sont les memoires cellulaires.
Vos peines, vos joies et vos douleurs, mais aussi les choses qu’on vous a racontées tout au long de votre vie…
Tout ceci est capté par les cellules du corps avant d’être stockées dans le cerveau.

Pourquoi les mémoires cellulaires ?


Cette méthode permet d’aider :

  • A la coupure de liens polluants (fusion parents/enfants).
  • A la cicatrisation subtile (opérations).
  • A la libération des mémoires de naissance (forceps, césarienne, fausse couche, …).
  • A la libération des mémoires des organes, du sang.
  • Pour les mémoires trans-générationnelles (dates anniversaires, …).

Comment ça fonctionne ?

Les memoires cellulaires sont automatiques. Elles fonctionnent sans que vous en soyez conscient.

Les informations, surtout celles liées à des événements riches en émotions, sont retenues par les cellules, pour être ensuite transmises au cerveau et emmagasinées.

C’est par résonance que les situations sont vécues ou revécues et transmises à l’entourage : ça se passe toujours sans que vous en ayez réellement conscience.


Les memoires cellulaires sauvegardent les histoires et les connaissances transmises de génération en génération : ce sont de véritables héritages.

Involontairement, vous transmettez à votre tour ce que vos parents et grands-parents vous ont légué.Les spécialistes parlent d’auto-programmation des cellules qui influence fortement le destin de chacun.

Cette programmation cellulaire est, dans bon nombre de cas, source de maladies et de douleurs bien souvent incomprises.

La déprogrammation cellulaire

Aujourd’hui, la déprogrammation cellulaire est une formule de plus en plus utilisée.

Des filtres à fréquences uniques sont utilisées afin d’accéder à l’inconscient de l’individu et découvrir ainsi les données enfouies dans les mémoires cellulaires.

Celles-ci constituent une des clés à exploiter pour découvrir les sources mêmes d’une maladie psychologique ou psychosomatique.

Autoprogrammé par les expériences vécues depuis sa naissance, l’individu a tendance à réactualiser certaines situations.

Une victime restera inconsciemment une victime durant toute sa vie s’il n’y a pas déprogrammation de la mémoire des cellules.

Parmi les techniques utilisées, citons la rééducation de l’inconscient via l’écoute imaginaire qui est une solution des plus prometteuses.